La découverte d'un territoire (3)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Suivront des années d’errance avec notamment une création qui nous tient particulièrement à cœur, consacrée à Rimbaud et jouée en performance dans les établissements scolaires. Nous commençons notre travail qu’il est convenu de nommer «maillage du territoire ». nous interrogeons le lien qui ne peut manquer d’exister entre notre pratique d’intervenant dans le monde scolaire et notre travail de création.

Apparaît également, pour la première fois, la référence, qui deviendra entêtante, aux années soixante et une appropriation d’un théâtre qui n’hésiterait pas à flirter avec le boulevard, la caricature de notre goût toujours plus affirmé pour la comédie. Cela donne « Veaudevilles Sixties » dont nous donnons d’abord une série de représentations à Chartres dans un endroit branché du moment, privé faute d’un soutien municipal, « Le grenier du Moulin » avant de s’engager dans une aventure de tournée dans le département.